SHIZUOKA

Tokugawa Ieyasu

Ici, nous aimerions vous présenter un voyage de trois jours à Shizuoka, célèbre pour le thé, les fruits, le wasabi et surtout le mont Fuji, symbole du Japon. Shizuoka est également l’endroit où Tokugawa Ieyasu, fondateur d’Edo Shogate (1603-1867), passa la majeure partie de sa vie.

Picture1
Picture2

Tokugawa Ieyasu

Tokugawa Ieyasu est l’un des perssonage les plus importants dans l’histoire Japonaise. Sans lui, l’histoire aurait dû devenir totalement différente. Il a complètement mis fin à la période de guerre civile qui a duré de la fin du 15ème siècle à la fin du 16ème et a établi le shogunat Tokugawa à Edo (aujourd’hui Tokyo) qui a duré environ 260 ans (1603-1867). Bien qu’il soit né à Okazaki (dans la préfecture actuelle d’Aichi), il a passé assez de temps dans la préfecture de Shizuoka. De 6 à 17 ans, il a été obligé de vivre en otage à Sumpu (la ville de Shizuoka d’aujourd’hui). Après être retourné à Okazaki et y avoir gouverné en tant que seigneur féodal pendant plusieurs années, il construisit son château à Hamamatsu puis à Sumpu (tous deux situés dans la préfecture de Shizuoka). En 1607, il cède le statut de shogun à son fils Hidetada et se rend à nouveau à Sumpu où il reste jusqu’à sa mort en 1616.

(Mt.Fuji vu de Nihon-daira)
(Mt.Fuji vu de Nihon-daira)

Dans ce voyage, nous expérimentons le climat riche et doux qui a fortement attiré Ieyasu, le politicien le plus intelligent de l’histoire japonaise, en visitant des lieux qui lui sont étroitement liés et en savourant des spécialités de cette région.

Jour 1 :

Kunou-san Toshogu shirine

À sa mort, Ieyasu devint un dieu nommé Tosho-dai-gongen (ce genre de choses se produit souvent dans l’histoire japonaise). Pour défier ce dieu Ieyasu-dieu, le sanctuaire Toshogu fut construit d’abord dans le mont. Kunou (“san” signifie montagne en japonais) et un an après sa mort, un petit sanctuaire a été construit à Nikko sur la base de la volonté de Ieyasu. C’est son petit fils (le troisième Shogun Iemitsu) qui a idolâtré Ieyasu qui l’a reconstruit pour en faire le temple colossal actuel. Bien que Nikko soit le sanctuaire Toshogu le plus célèbre en raison de son style somptueux, Kunou-san est l’original et les restes de Ieyasu sont placés ici.

Picture3
Picture4

Wasabi

Faisant face à la baie de Suruga, Shizuoka est riche en poissons frais tels que le thon, les crevettes, l’oseille et la sardine, qui peuvent être savourés à la manière de Sashimi ou de Sushi. Lorsque nous mangeons des sashimi ou des sushi, nous les trempons généralement dans une petite assiette avec du shoyu et du raifort appelés Wasabi en japonais.

Ils donnent non seulement un accent important dans le goût mais également un effet antibactérien. Dans de nombreux cas, nous utilisons du wasabi en pâte. Mais pour un plat spécial et luxueux, on prépare un rhizome râpé de Wasabi. La plante de Wasabi ne pousse que là où l’eau extrêmement claire est fournie.

C’est pourquoi la zone de production de wasabi est assez limitée. Shizuoka est l’un des rares lieux de production. En 2018, la technique de culture traditionnelle de Shizuoka Wasabi a été désignée comme système de Patrimoine Agricole d’Importance Mondiale.

Picture5
Picture6

Sumpu Castle

En 1585, Ieyasu commence à construire son château à Sumpu, lieu où il passa son enfance et son adolescence. Quatre ans plus tard, il est contraint de s’installer à Edo (aujourd’hui  Tokyo) sous l’ordre de Toyotomi Hideyoshi, le chef du samouraï d’ alors.

Mais après avoir établi son gouvernement de samouraï appelé Shogunat à Edo en 1603, il retourna à Sumpu et y resta jusqu’à sa mort. Dans le parc, vous pouvez trouver une statue d’Ieyasu jouissant de la fauconnerie. On dit qu’Ieyasu aimait la fauconnerie parce qu’elle nécessite des tactiques de combat extrêmes.

Picture7
Picture8

Jour 2 :

Cueillette de thé (Cha)

À Shizuoka, vous pouvez trouver de nombreux champs de thé. Même aux fenêtres du train à grande vitesse Shinkansen, vous pouvez voir un magnifique champ de thé. Dans ce voyage, vous cueillez des feuilles de thé sous l’instruction des cueilleurs professionnels et expérimentez le traitement du thé à la main. Goûtez quelques tasses de thé fraîchement préparés après le travail.

Picture9
Picture10
Picture11

Cueillette des fruits

La cueillette des fruits est une activité de loisir très populaire au Japon. À Shizuoka, vous pourrez faire l’expérience des cueillette trés variés car son climat doux et sa belle eau lui assurent des fruits de haute qualité. Dans la cueillette, on répète cueillir et manger. Vous pouvez goûter les fruits frais des arbres. Bien sûr, vous pouvez les acheter comme souvenir.

Picture12
Picture13
Picture14
Picture15

Hamamatsu Castle

En 1570, Ieyasu déplaça son château principal d’Okazaki à Hamamatsu, car Hamamatsu était un lieu stratégiquement plus important. Dans le contexte de la guerre civile, ce redéploiement a créé des tensions parmi les autres seigneurs samouraïs. En 1572, Takeda Shingen pénétra dans le territoire des Ieyasu et invoqua une bataille féroce appelée Bataille de Mikata-ga-hara.

Dans cette bataille, l’armée d’Ieyasu est complètement défaite par celle de Shingen et Ieyasu s’échappe à peine dans son château. On dit qu’Ieyasu a évacué ses entrailles sur sa selle en s’échappant. Il a perdu beaucoup de subordonnés courageux et loyaux par cette bataille. Il a fait peindre son portrait dans l’apparence très pitoyable et il le gardait toujours. Après cette défaite, il a continué à gagner des batailles armées ainsi que des luttes politiques à fin d’unifier le Japon par son gouvernement en 1603. C’est pourquoi le château de Hamamatsu est appelé «château du succès». Dans le parc, vous pouvez trouver la statue du jeune Ieyasu avec une plante de victoire appelée “Katsu-kusa”.

Picture24
Picture17

Anguille (Unagi)

Hamamatsu est très célèbre pour ses anguilles de meilleure qualité cultivées dans le lac de Hamana. Situés juste entre l’Est et l’Ouest, les deux cultures pourrait être mélangées à Hamamatsu. Mais il est intéressant de constater que l’anguille est toujours coupée par le dos.

Picture18

Jour 3 : 

Mt. Fuji

Le mont Fuji est souvent considéré comme un symbole du Japon. Avec l’hauteur de 3.776 m, le mont Fuji est la montagne la plus haute et la plus majestueuse au Japon. Pour sa beauté divine, on l’a admiré comme une divinité féminine depuis l’Antiquité. En 2013, il a été désigné comme un site du patrimoine mondial. Profitons de la beauté du mont Fuji. En juillet et août, nous pouvons monter au sommet.

Picture19
Picture20
Picture21
Picture22

For details, please contact us.